Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Les villages / Brûly-de-Pesche / Brûly de Pesche
Actions sur le document

Brûly de Pesche

Le village de Brûly-de-Pesche est d'origine récente, s'étant établi dans une clairière au milieu des bois qui avaient appartenu aux Rois carolingiens, dans les terres de Couvin. (Modifié le : 20/12/2006)

Celles-ci furent vendues par Bauduin II de Hainaut le 14 juin 1096 au Prince-Evêque de Liège OTBERT et restèrent attachées au Pays de Liège jusqu'en 1794. 

Au XVIè siècle, le bois est la seule source d'énergie. Le Prince Evêque de Liège, propriétaire des bois longeant les limites de la France et du hainaut, doit les protéger du pillage systématique organisé par les maîtres de forges français et hennuyers ainsi que par les ressortissants de ses deux voisins. Il favorisa l'installation de pauvres manants, sans aucune ressource, dans ses bois. Pour les attirer, il leur donna des droits d'usage: "maisonage", affouage, essartage, pâturage, défrichement. 

L'essartage se pratiquait de deux façons: à feu couvert qui laissait la haute futaie ou à feu courant qui après une mise à blanc totale d'une coupe brûlait les résidus, les souches, les branchages, les feuilles, les copeaux et les brindilles; ces terres ainsi défrichées par le feu étaient appelées "les brulys". 

BRULY-DE-PESCHE est donc né de ces droits d'usage et d'un "bruly" pratiqué comme dit ci-avant. 

Petit-à-petit, des habitations furent construites  dans la clairière ainsi créée et constituèrent un hameau dépendant de la Commune de Pesche. 

Une église y fut bâtie en 1855 et dédiée à saint-Méen, le défricheur. La source la plus proche fut bénite en son honneur. Depuis cette date, de nombreux pèlerins viennent à Brûly-de-Pesche prier Saint-Méen et demander la guérison de l'une ou l'autre maladie de la peau. 

Un arrêté royal du 7 juin 1867 créa la Commune autonome de Brûly-de-Pesche en amputant Pesche d'une partie de son territoire.

En juin 1940, cette petite commune - complètement évacuée - abrita Hitler et son Grand Quartier Général pendant la campagne de France. 

Actuellement, suite de la fusion des communes, Brûly-de-Pesche fait partie de la Commune de Couvin depuis le 1er janvier 1977