Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Les villages / Brûly / Brûly
Actions sur le document

Brûly

Le village de Brûly est d'origine récente par rapport à l'histoire régionale dont il est issu. 

Son territoire faisait partie de l'ancien domaine des Rois carolingiens, dans les terres de Couvin: celles-ci furent acquises le 14 juin 1096 par le Prince-Evêque de Liège Otbert et en conséquence dépendirent du Pays de Liège jusqu'en 1794.

Pour protéger ses propriétés forestières face aux déprédations profondes occasionnées par les maîtres de forges du Hainaut et de France qui s'approvisionnaient à bon compte en combustible, le Prince-Evêque proposa à des manants sans ressources, de venir s'implanter dans ses forêts pour les protéger. En contrepartie, ils purent jouir de divers droits d'usage: maisonnage, affouage, essartage, pâturage, défrichement.

L'essartage se pratiquait de deux façons: à feu couvert qui laissait la haute futaie ou à feu courant qui après une mise à blanc totale d'une coupe brûlait les résidus, les souches, les branchages, les feuilles, les copeaux et les brindilles. Ces terres ainsi défrichées par le feu étaient appelées "les brûlys".

Brûly est donc né de ces droits d'usage et de l'essartage pratiqué à feu courant.

Peu à peu, des petits groupes d'habitations rassemblées en hameaux virent le jour dans la vaste clairière créée par le brûly, Brûly étant lui-même une dépendance de Couvin.

Un arrêté royal de Guillaume Ier en date du 22 septembre 1826 érigea Brûly en Commune à la date du 1er janvier 1827, en amputant Couvin d'une partie de son territoire et en englobant les hameaux de Petite-Chapelle qui devint commune autonome en 1842.

Enfin, par suite de la fusion des communes, Brûly fait partie de la Commune de Couvin depuis le 1er janvier 1977