Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Les villages / Frasnes / Frasnes
Actions sur le document

Frasnes

La contrée n'était lors de la conquête des Romains qu'une grande forêt de frênes touchant aux territoires de Froidchapelle et Sivry.
 
Cette forêt s’étendait sur la vallée de la Brouffe et comprenait également Boussu, Roly, Neuville et Samart. Les Romains l’avaient baptisée « Fraxinum », ce qui signifie frêne en latin.
D'où est né Frasnes (toponymie du chanoine Roland).
 
Frasnes fit partie de la châtellenie de Couvin jusqu'à la fin de l'Ancien Régime. Les industries de la pierre et de la fonte, particulièrement la poêlerie, y prenaient toute leur importance à la fin du XIXè siècle. Longé par la N5 Charleroi-Couvin, village de calcaire établi sur un versant doux exposé au Sud Est, entre d'anciens carrières dites "Carrières du Nord" et le "Tienne du Lion".
 
Ensemble assez dense centré par l'esplanade de l'église qui se prolonge vers le Nord Est, autour de laquelle se rassemblent la plupart des constructions anciennes. De nombreux jardins sont cernés de murs. Le village a aussi subi d'importants dégâts pendant la guerre 14-18.
 

Les habitants de Frasnes sont surnommés "Les Leus". Autour du village, il y avait de grandes forêts où se cachaient (peut-être) des brigands. Les gens du village se terraient dans leurs maisons, d'où "Les Leus".

 A l’heure actuelle, il y a encore à Frasnes des activités industrielles. Il y a d’une part la carrière et d’autre part les fonderies du Lyon.

Le Village de Frasnes comprend également le Hameau de Géronsart-Frasnes.