Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Services communaux / Environnement / Chats errants / La problématique des chats errants
Actions sur le document

La problématique des chats errants

Pourquoi "gérer" les chats errants est-il nécessaire ?

 

Les chats sont des animaux réputés pour leur caractère indépendant.

Bien souvent, même s’ils sont domestiqués, ils circulent en toute liberté et se reproduisent au gré de leurs pérégrinations. Ces vagabondages donnent généralement lieu à des portées non désirées qui seront abandonnées par les propriétaires ou bien naîtront dans les squares, terrains vagues, maisons inhabitées ou encore coloniseront des endroits où un système de nourrissage est entretenu par des riverains.

Le nombre de chats « abandonnés » augmente proportionnellement avec le nombre de naissance, d’autant plus que les refuges ne peuvent faire face à cet afflux.

Bien qu’indépendants et débrouillards, les chats errants ont cependant du mal à survivre sans abris et sans nourriture. Craintifs, ils errent la nuit et se cachent le jour. Exposés aux dangers du trafic et aux maladies, leur espérance de vie est alors réduite.

Leur présence dans notre environnement quotidien pose un certains nombre de problèmes en matière notamment de nuisances lors des périodes de reproduction : salissures, tapage nocturne, propagation d’infections, de parasites et de maladies (telles que la Leucose Féline (Felv), le Sida des chats, etc.) mais aussi, de destruction de sacs-poubelles, d’éparpillement des déchets ménagers qui attirent les rats…

Cela d’autant plus que les chats sont des animaux prolifiques. En un an, un chat peut engendrer jusqu’à huit chatons.