Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Economie / Emploi / A.L.E / Travailleur

Informations générales

Le principe

  • Vous ne pouvez pas travailler plus de 45 heures par mois, sauf SAUF pour les activités de jardinage et de surveillance chez les particuliers ainsi que pour les activités dans les établissements scolaires..
  • Dans le secteur agricole et horticole, vous pouvez prester un maximum de 150 heures par mois avec une limite annuelle de 630 heures (soit environ 150 heures pendant 4 mois par an).
  • Dans le secteur des ASSISTANTS DE PREVENTION ET DE SECURITE, vous pouvez prester en moyenne 53 heures par mois.
  • Vous conservez vos allocations et percevez un supplément équivalent à vos heures prestées.
  • Vous êtes assurés contre les accidents de travail. La police d'assurance de l'ALE vous couvre en Responsabilité Civile en cas de dommages pendant vos prestations. Dès lors, vous ne devez pas souscrire à une assurance complémentaire

Comment vous inscrire ?

  • Votre inscription est automatique si vous êtes chômeur complet indemnisé depuis minimum :

2 années,
6 mois si vous avez plus de 45 ans.

  • Votre inscription est volontaire si :

Vous êtes chômeur complet indemnisé justifiant de 24 mois de chômage sur une période de 36 mois précédant votre demande d'inscription.
Vous êtes chômeur complet inscrit comme demandeur d'emploi et vous percevez un revenu d'intégration sociale (minimex) ou toute autre aide sociale.

  • Vous devez passer en nos bureaux pour :

mettre votre inscription en ordre,
signer un contrat de travail ALE,
obtenir votre formulaire de prestation ALE 4. Ce formulaire est obligatoire pour travailler en ALE.

 

Vos avantages

  • Un maximum de 45 heures de travail déclaré pour un montant de 184,50 € par mois, soit 4,10 € de l'heure (non imposable) en complément de votre allocation. (excepté agriculture et horticulture)
  • Un travail couvert par des assurances en responsabilité civile et accident du travail.
  • De nombreuses formations valorisantes.
  • De nouveaux contacts.
  • Remboursement de vos frais de déplacements.